Cela devait arriver !

Publié le par AutourDuVélo

Bonjour. Nous souhaitons commencer cet article en vous remerciant, vous qui nous suivez et qui nous donnez des ailes (ou plutôt des jambes), en nous laissant des messages forts sympathiques. Cela nous fait vraiment plaisir.

Parlons maintenant de ces arbres curieusement décorés, dont certains d´entres vous ont tenté d´en trouver la signification. Il s´agit en fait du Maibaum de Bavière. Après avoir été abattu en forêt, l´arbre est écorcé, et peint en bleu et blanc, les couleurs de la Bavière. Les habitants du village doivent protéger leur arbre des villageois voisins qui menacent de le voler. Des tours de garde ont ainsi lieu pour en assurer sa protection, et il est d´usage de servir de la bière aux gardiens pour les maintenir en forme. Le 1er mai, si l´arbre est encore là, tous les villageois se réunissent pour une grande fête au son de la musique traditionnelle, en dégustant bières, saucisses, et bretzels. A droite, la tenue traditionnelle Bavaroise.

Nous avons quitté l´Allemagne, et nous sommes aujourd´hui en Autriche, à Vienne. Petit coup d´oeil sur le chemin que nous avons déjà parcouru. A vue de nez, nous avons fait une bonne moitié, mais il nous reste une belle portion montagneuse, les Carpates...

Le soleil nous a également quitté depuis trois jours, et la pluie nous force à ralentir notre progression. Cela devait arriver! Heureusement, nous avons rencontré Caroline et Sylvain à Regensburg (Allemagne). Il revenait d´un voyage à vélo de huit mois à travers l´Espagne, l´Algérie, l´Italie, la Grèce, la Turquie... Ils nous ont donné un peu de lecture (Courrier International et Robinson Crusoé), ce qui nous a permis d´occuper les longues journées pluvieuses. Merci à vous deux.
Mais bon, il nous fallait tout de même avancer. Alors, nous avons sorti l´artillerie lourde: k-way, pantalon de pluie, et nous avons emballé les chaussures dans des sacs en plastique. Nous traversons à ce moment des paysages splendides au milieu des vignes et des châteaux, sous un ciel plus que menacant, mais qui apporte vraiment de la magie au site.
Puis, nous profitons des quelques acalmies pour transformer notre vélo en séchoir à vêtements. Cela fonctionne plutôt bien! Les gens que nous croisons nous regardent avec un air étrange ou curieux, mais la plupart du temps, nous les voyons esquissé un petit sourire à notre égard. Comme quoi, un petit peu de fantaisie favorise parfois les rencontres.


Comme nous vous l´avons dit, nous sommes aujourd´hui à Vienne, et en regardant par la fenêtre du cyber-café où nous nous trouvons, nous apercevons une mince éclaircie. Nous allons donc en profiter pour aller rendre visite à Mozart, Schubert et autre Haydn qui ont laissé leurs empreintes ici. Alors, à la prochaine. Ciao.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joelle 25/05/2008 13:01

bravo pour le chemin parcouru
j'ai beaucoup aprécié le sèche-linge, je vais peut-être l'essayer
Olivier, il faudrait que tu appelle tes parents c'est urgent
gros bisous
joelle

alicia 23/05/2008 19:44

coucou vous deux il est vrai que des nouvelles bien fraiche sa fait plaisir.
on pense souvent a vous et esperon que tout va bien. mais quel courage d'avoir deja fait tous sa...
bien que vous devez vous en mettre plein la vue...
et nous dans notre train train quotidien pensant a vous...on vous fait plein de bisous et somme avide de nouvelle fraiche..

et maintenant je vous laisse avec tyler....

tchotcho ouais sa rapel le train au cas ou dans votre pays bizarre voir anormal vous aviez oublié ces beaux engins ya aussi les voitures mais bon on va pas vous donner la nostalgie du pays. ya des fashion labas? bon blague mis à part nouvelle expression j'espère que vous vous faite bien ... cque vous voulez. Olivier je t'ai oublié mais je t'aime de ce que je me rapel de toi. En vrai j'ai rien à vous souhaiter à part de vivre ce que je pense vous faites mieux que quiconque en ce moment alors en espérant vous revoir pour vivre dans la forêt (pas ironique pour toi Ben au cas ou tu lui expliques pas mon amour)allez je vous laisse a la vie et retourne à la mort. Gros bisous à vous 10 et a plus .paradis obscur et testostérone

Manu 21/05/2008 23:23

Je trouvais le temps long ! !

Ouf,enfin des nouvelles...fraîches et humides...mais bon ! Vienne, il parait que c'est trés joli "la vile de la valse"

Anecdote, oblige, pour les Carpates :

D’abord, fais-moi plaisir ! Manges tes gousses d’ail, ranges ton crucifie et ton pieu ! Tu n’en auras pas besoin pour lire cet article !

Mais qui était véritablement Dracula… ?

Aller ! On commence par l’origine du mot Dracula, qui, en roumain s’écrit et se prononce Dracul ( Dracoul ) et qui veut dire tout simplement le Diable.

C’est ainsi que Vlad Tepes, fils de Vlad Dracul, grand dignitaire de “l’ordre du Dragon”, appelé aussi “l’ordre du Démon” a hérité de ce titre.

Noblesse oblige !

Vlad Tepes dit Dracula est né en 1431 en Roumanie et avait encore un deuxième surnom, Vlad l’Empaleur, qui en roumain s’écrit et se prononce Vlad Tepes ( Vlad Tsépèche ).

Tu vas me dire pourquoi ce surnom ?

L’usage cruel du pal était une pratique courante en Europe Orientale, et plus particulier chez les turques !

Durant la période où Vlad est pris en otage par les Turques, il apprend leurs moyens de tortures, et comme à cette époque, il ne fallait pas inventer la roue… !

Il jugea bon de reprendre à son compte cette stratégie sanguinaire à des fins… politique et militaire, qui lui valut le surnom de Vlad Tepes ( l’Empaleur ).

Voila, tu sais tout sur les surnoms du soit disant Vampire des Carpates !

Sa va jusqu’à maintenant ? Tu n’as pas trop eu peur ? Alors passons à la suite du film !

En 1447, son père est assassiné, enterré vivant par le prince de Transylvanie, Vlad hérite alors du titre prestigieux de l’Ordre du Dragon ( du Démon si tu préfères ) et parvient à fuir la Turquie.

Des pieux en guise de fleurs…

Couronné en 1456, il profite de la cérémonie pour faire empaler quelques cinq cents dignitaires, jugés plus ou moins responsables de la mort de son père.

Face à la montée de l’Islamique de l’empire Ottoman, Vlad l’Empaleur ( Dracula pour les intimes )se comporte en ardent défenseur de la foi Orthodoxe et fait bâtir plusieurs monastères dont Cozia et Tismana.

A Tirgoviste ( 100 km de Bucarest ), il empale sans état d’âme une délégation de Pachas Turques qui refusait de se découvrir devant lui, leurs turbans cloués sur les crânes !

Voila, nous arrivons presque au the end !

Décapité par les turques en 1476, sa tête aurait alors été promenée par ses vainqueurs dans tout l’empire Ottoman.

Et voici le comble !

Son corps repose au monastère de Snagov, sur une île au milieu d’un lac, près de Bucarest ( 20 km ), et tu sais quoi ! Sa tombe se trouve dans l’église ! Juste devant l’autel !

On pourrait lui donner un troisième surnom… Vlad le Bienfaiteur !

Vlad Tepes était réputé pour sa cruauté envers les dignitaires corrompus, les voleurs, mais surtout envers les envahisseurs, il était aussi très apprécié par son peuple pour sa droiture et même encore de nos jours par l’ensemble des roumains…

Alors ! Une bonne fois pour toute ! Finissons en avec ces buveurs de sang, ces excentriques, ces blasés de la vie, de tous bords, de tous pays… !

Finish