Sofia, capitale de la Bulgarie

Publié le par AutourDuVélo

Bien le bonjour. Vous l'aurez compris, apres avoir traverse Monts et Vallees, nous voici a Sofia, capitale de la Bulgarie. Allez, un petit peu d'aide pour ceux qui n'ont pas ete tres assidus pendant les leçons de geographie a l'ecole. Sofia se situe a l'ouest du pays, a environ 50 kilometres de la frontiere avec la Serbie. Une carte quelque peu grossiere mais la gerante du cafe internet nous brusque un peu..


Nous aurons donc traverse ce pays en 10 jours environ. Depuis Dobric, nous nous sommes infiltres entre les deux massifs principaux qui jalonnent ce territoire d'Ouest en Est. Au Nord, on trouve les montagnes de Stara Planina, et au sud celles des Rhodopes. Nous nous sommes faufiles dans les vallees pour eviter les montees impossibles que nous avons connues en Roumanie. (cf 'De la Siberie au Mexique').


Ce pays nous a surpis par sa diversite paysagere. Nous avions lu dans un guide que lors du partage des terres, Dieu avait oublie les Bulgares. Pour s'en faire pardonner, il leur ceda un morceau de paradis. Nous confirmons ce recit. Les paysages sont epoustouflants, notamment lorsque le relief s'accentue. Puis, il semblerait que la cote de la Mer Noire vaille egalement le coup. La beaute de la nature s'accorde parfaitement avec la bonte du peuple Bulgare. Toutes les journees sont ponctuees de jolies rencontres. Il ne se passe pas un jour sans que l'on nous offre des legumes, ou...des pasteques. Ah ca, les pasteques, nous en aurons mange plus que de raison. A croire que les habitants se sont passes le mot pour nous charger comme des mules. En effet, la pasteque c'est bon, mais a velo, c'est pas vraiment l'ideal..


Les habitants sont tres gentils, mais la communication, c'est toujours pas ca. En plus, ces Bulgares, ils ont des mimiques que l'ont pourrait juger etranges par chez nous. Exemple: ici, on dit "Oui" en faisant "Non" de la tete, et vice-versa. Deuxieme exemple: lorsque quelqu'un vous invite a le suivre, il vous fait signe de rester sur place. Tout cela est franchement deboussolant. Impossible de changer des habitudes ancrees depuis la naissance. En tout cas, cela nous fait bien rigoler. Puis, un soir, nous avons arrete de rire... Lors d'une nuit au bord d'un lac, nous etions tranquillement en train de manger autour du feu, quand soudain, de proches grognements nous ont alertes de la presence de cochons. Ou sangliers? A quelques metres seulement, et pas decides a faire demi-tour. Le lendemain, on s'est apercu qu'il s'agissait en fait de cochons sauvages, proches des cochons domestiques.


Dans ces prairies, nous avons decouvert quelques insectes sympathiques. Voici par exemple la Manthe religieuse, et le Diablotin ou Empuse. Ces animaux sont des predateurs qui chassent de petites proies a l'affut. Le lendemain, lors du petit dejeuner, nous avons profite d'un spectacle unique. Un vol de plusieurs milliers de Cigogne blanche en migration, direction l'Afrique. Cela a dure plusieurs minutes.


Quelques jours plus tard, nous avons fait la rencontre de quelques 'zigotos'. On a pu s'essayer a des choses que nous n'aurions jamais pense faire dans notre vie. Tout a commence avec la peche de quelques carpes immediatement grillees sur un barbecue. Puis, le lendemain, apres une soiree copieusement arrosee a la Rakia, nous sommes partis chasser. Apres tout, assumons notre statut de carnivore. Bilan de la chasse: 5 canards Colverts et un Goeland. Il faut que l'on vous avoue que notre ami Cristo avait la gachette un peu facile.. Plumage des canards, decoupe des magrets, et barbecue. Deux jours fort en emotion avec nos amis Cristo, Ivan and Co, et une belle brune de 300 kilos environ qui repond au doux nom de Victoria.


Au moment de notre depart, une petite surprise sympathique (ou pas) s'etait glissee entre le dentifrice et le savon de la trousse de toilette: rencontre avec la Vipere d'Orsini.


J'espere que vos yeux ne fatiguent pas trop derriere l'ecran. Il nous reste a vous parler rapidement de l'environnement Bulgare. On trouve dans beaucoup de villages, de grandes fermes a l'abandon. Ces anciens kolkoses (ferme d'Etat), vestiges de l'epoque communiste, ont ete demanteles a la chute de ce dernier. Les terres ont maintenant ete rendues a leurs anciens proprietaires. Dans ces villages, on trouve beaucoup de maisons abandonnees ou en ruines, signe d'un exode rural et d'une large deprise agricole. Heureusement, il existe egalement de petits villages bien vivants ou regne une atmosphere apaisante.


Nous avons quitte ce petit monde sympathique et paisible pour retrouver le brouhaha des grandes villes modernes. Apres un episode mouvemente sur une 2x3 voies, nous avons atterri dans un petit hotel miteux du centre de Sofia que nous avons rapidement envahi. Nous avons perdu ici notre statut de voyageur a velo pour endosser celui de touriste. Alors bien entendu, les commercants cherchent a nous rouler. La gerante de l'hotel annonce la couleur en tentant de nous faire payer 2 fois le prix qu'elle nous avait annonce quelques minutes auparavant. Tout ceci nous passe bien au dessus de la tete, car ces petits incidents se noient dans une montagne d'excellents moments.

La Bulgarie merite vraiment que l'on s'y attarde tant par ses paysages que par la gentillesse de ses occupants. Mais pour nous, le temps presse, nous filons en Serbie des demain. Alors a plus tard, et bon vent. 

Pour les cartes: depuis Dobric, prenez Dalgopol, passez legerement au sud de Sliven, Stara Zagora, puis longez le massif de Stara Planina jusqu'a Sofia. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fanny 08/09/2008 18:02

coucou les gars c'est fanny T de Thionville (pour fry) et de metz pour benoit. je tiens à vous féliciter pour ce que vous avez fait c'est génial ca restera certain un des plus beaux moments de votre vie!!félicitations encore et merci de faire partager votre "périple"!!

Manu 03/09/2008 21:35

Aie ! aie ! aie !

Bonjour les gars ! Désolé pour la coupure épistolaire, mais 3 semaines de vacances dans un ptit bled de l'est de la france qu'Olivier connait bien ... sans internet, mais pas sans intêret ....

Alors, me revoilou ! ! J'espére qu'à Sofia, vous êtes allé voir la fameuse cathédrale Saint-Alexandre Nevski et dans les montagnes quelques monastéres byzantins.

A part cela, retour à Paris et boulot. Rien de bien excitant, mais tout va bien !

Olivier, réserves-nous 1 petite journée quand tu sera rentré au "bled", ça nous fera plaisir d'échanger sur vos fabuleuses aventures ! !

Grosses bises, bon vent, et à bientôt ! !

vonnet 03/09/2008 17:50

Heureuse de vous lire et de vous suivre. Enfourchez vite vos montures pour nous faire découvrir d'autres lieux !

le petit foie 31/08/2008 18:40

hello,
Juste pour vous dire que la vipère que vous avez vu n'est pas une orsini mais une ammodyte (la plus dangereuse d'europe).

tout de bon

le petit des ptits foies

Lemil 30/08/2008 21:59

Hello les vélisacochistes
Si vous passez la frontière Serbe, ALLEZ AU LAC DE VLASIN, ou plutot le Vlasinsko jezero !!! c'est un lac pas loin de la frontière bulgare, un petit paradis entouré de quelques vikenditsa (petites maisons pour le week-end). Un coin de nature non indiqué des guides, le lieu est magnifique, à ne pas louper !!!

Bisous à vous !