Bien le bonjour de Bavière!

Publié le par AutourDuVélo

   Nous continuons notre chemin le long du Danube ("Donau" en Allemand). Le soleil ne boude toujours pas et le vent nous laisse enfin tranquille: ouf ! Les paysages nous ravissent de plus en plus. Nous avons passé une nuit dans une reserve naturelle sur un bras mort du Danube. A priori, d´autres occupants s´étaient déjà accaparés les lieux. Devinez... je vous le donne en mille... rien ne va plus, les jeux sont faits...


   Eh oui, c´est bien lui, Hector le Castor. D´ailleurs, il semblerait qu´il n´ait pas apprécié notre présence. En effet, à notre réveil, nous avons senti une forte odeur de "castoreum", une substance qu´il sécréte pour marquer son territoire. Hector, si tu lis ce message, pardonne-nous, nous ne voulions pas te déranger.


   Nous fermerons cette rubrique "nature" en vous présentant cet oiseau somptueux, dont les effectifs chutent de facon vertigineuse d´année en année. Il s´agit du Milan royal qui se nourrit principalement de petits rongeurs, tel que le campagnol. Or ces rongeurs sont vicitmes d´empoisonnement par l´intensification de notre agriculture. Levez les yeux au ciel de temps en temps, vous pourrez certainement l´observer à votre tour. Pour ne pas le confondre avec d´autres rapaces et notament avec son homologue, le Milan noir, regardez attentivement la queue qui est particulièrement échancrée. D´autre part, son plumage est plus contrasté.






   Après ces belles rencontres, nous avons poursuivi notre chemin à travers une forêt alluviale du Danube. Un peu d´ombre nous a fait le plus grand bien. Ces forêts qui jonchent le fleuve sont curieuses: on y trouve de beaux érables, quelques hêtres rabougris qui ne semblent pas apprécier l´humidité du sol et beaucoup de noisettiers. Le sol est recouvert de prêle d´hiver (autrefois utilisée pour polir le bois), et d´ail des ours (formidable pour la soupe!).


   La Bavière est une région très acceuillante. Nous avons rencontré des personnes vraiment sympathiques. Saviez-vous que la Bavière constitue le plus grand Land (cela correspond à peu près à nos régions) d´Allemagne? Sa capitale est Munich.


   Voici la Dame qui nous a gentillement accueilli dans son jardin et qui nous a mis à disposition table, chaises, eau courante... Pas facile de communiquer, elle ne parle ni francais, ni anglais, et nous ne sommes vraiment pas doué pour nous exprimer en allemand. Heureusement que son petit fils était là pour jouer les interprètes!







    Un peu plus tard, lors de notre quête quotidienne de recherche d´eau, nous sommes tombés par hasard sur le bar des habitués de Vohburg. Nous avons rapidement fait connaissance avec le groupe, et particulièrement avec Andreas, un Bavarois qui parle très bien Anglais... comme nous... Nous avons longuement discuté. Le lendemain, nous avons été invité à venir prendre le petit déjeuner. Heinz et sa femme nous ont même offert le repas de midi, et quelques souvenirs. Un grand moment! Sur la photo de droite, Andreas, sa femme Tua et leurs deux enfants. A gauche, le Fry à coté de Heinz et sa femme.



    Un peu d´émotion au moment de partir, une poignée de main chaleureuse, c´était vraiment chouette. Sur les conseils d´Andreas, nous filons vers Weltenburg pour prendre un bateau qui permet de traverser des gorges innaccessibles à pied, et encore moins à vélo.
 
   Nous sommes aujourd´hui à Regensburg où nous nous octroyons une journée de pause. Les jambes en ont besoin. Nous allons bientôt quitter l´Allemagne pour rejoindre l´Autriche. Nous garderons un excellent souvenir de Bavière, même si nous n´avons pu en découvrir qu´une petite partie. Encore une fois, les habitants sont vraiment acceuillants. Merci à tous ceux qui nous ont offert un peu de temps pour échanger quelques paroles, un repas, un gîte, un verre...



   Nous terminons cet article par une petite énigme. Depuis plusieurs jours déjà, nous traversons des villages dans lesquels nous voyons ces arbres décorés. Saurez-vous retrouver la signification de ces derniers? Bien entendu, nous vous donnerons la réponse dans notre prochain article.

Pour ceux qui nous suivent sur carte: il vous suffit de suivre le Danube jusqu´à Regensburg: Enhingen, Ulm, Lauingen, Donauworth, Neuburg, Ingolstadt et Regensburg.

Salut à tous, nous boirons une bière bavaroise à votre santé, c´est promis...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manu 21/05/2008 23:34

Eh merde ! ! J'ai oublié de mettre un com sur cette page ! ! Normal j'étais à Manoncourt. Bravo les petits maçons aquatiques qui construisent sans permis sur les bords du Danube ... Ils ne sont pas italiens...ni portuguais...serait-ils roumains ? ?

Lemil 17/05/2008 13:27

Bonjour a vous, les deux guides du routard sur pattes! Continuez à donner les bonnes adresses : le jardin du Heinz, ca doit être plus convivial que la chambre du Georges V... Fin bon je dis ca je connais pas.
Sinon, les photos sont bien chouettes, continuez à en agrémenter le blog, c'est un grand plaisir de s'évader avec vous. Pour ce qui est de l'arbre, une tradition existe dans laquelle on déchire une lanière de son mouchoir que l'on noue à une branche comme signe de bonheur et de promesses de retour à cet endroit... Certains arbres en sont très fleuris!
Gros bisous des landes

Fabrice 15/05/2008 12:44

Salut les gars et bon courage à vous sur la route des Carpates. Avec un peu de chance et compte-tenu des gamelles que nos gouvernants sont en train de se prendre, il fera plus beau sous le ciel de France quand vous nous reviendrez.
Sinon la photo du Milan et très chouette.

La revedere si Drum bun!

Fabrice

seb 15/05/2008 01:11

Je vois que les roues tournent et dans le bon sens, continuez votre quête de liberté et de bonheur sans se soucier de ce qui se passe ailleurs... La France vient de faire passer les OGM en force, j'ai envie de vomir.

beller dorian 14/05/2008 17:06

le prenom de l'arbre decorer dans votre enigme s'appel (la mayade)